Les gorges de l’Ardèche rencontrent un réel succès auprès des randonneurs et des amateurs de sports aquatiques. Sur quelques dizaines de kilomètres, le fleuve qui donne son nom au département creuse le sol et descend au plus bas possible. Le lit de la rivière se trouve parfois à des centaines de mètres en dessous du plateau ardéchois. La descente de ce cours d’eau reste une aventure à vivre en solo, en duo ou avec toute la famille au grand complet. Ce sera une occasion d’apprécier un paysage grandiose du Sud de la France. Si ce projet d’aventure en pleine nature vous intéresse, les prochaines lignes vous en disent davantage sur sa réalisation.

La petite descente dans les gorges de l’Ardèche (07)

Il est possible de faire une micro descente de quelques heures sur l’Ardèche. Cette petite expédition dure une demi-journée tout au plus. Il faudra pagayer pendant deux heures et parcourir environ 7 km. Ce parcours convient aux familles et les moins sportifs des vacanciers. Le parcours terminé, vous pouvez rejoindre votre domaine de camping en Ardèche pour vous reposer dans votre mobil-home. Vous pouvez aussi vous détendre près de la piscine ou au bar du camping. Si vous résidez au camping sur https://www.alunavacances.fr/, vous pouvez vous détendre au spa. Les enfants quant à eux peuvent profiter des toboggans et des aires de jeu du camping. Sachez en tout cas que comme la plupart des formules proposées, cette promenade de santé en canoë-kayak commence dans le village de Vallon Pont d’Arc. Avant de commencer la descente, vous pourrez découvrir les merveilles de cette porte des gorges de l’Ardèche. Sur place, vous verrez le fameux Pont d’Arc. Ceux qui ont la force de pagayer pendant plus de trois heures peuvent opter pour une descente de 12 km. Dans tous les cas, les départs sont programmés quotidiennement d’avril à septembre. Les mois de juillet et août correspondent à la haute saison où de nombreux canoës-kayaks se trouvent sur le fleuve.

Le parcours de deux jours dans cet univers aquatique d’exception

Destinée pour ceux qui ont la force, la descente de 24 km permet de mieux découvrir les gorges de l’Ardèche. Cette expédition d’une journée entière commence à Châmes. Les kayakistes partent de cet endroit vers 9 h du matin et descendent jusqu’à Sauze. Ils atteignent cette destination à 17 h. Cette formule demande un minimum de condition physique. Elle s’adresse davantage aux groupes et aux couples. Une autre alternative de 30 km part de Vallon Pont d’Arc en direction de Sauze. Cette aventure sportive demande tout de même la capacité de ramer pendant environ 6 heures. Quoi qu’il en soit, il faudra faire une pause d’une nuit pour parcourir cette distance. Le bivouac est programmé à mi-parcours sous une tente. Vous pouvez choisir de planter le campement en plein milieu d’un décor naturel à Gaud ou Gournier.

Suivre le mythique fleuve sur plus de 40 km

Si vous avez réellement du temps et beaucoup de force, optez pour le safari aquatique de trois jours. En tout, vous aurez à pagayer pendant une douzaine d’heures. Le parcours comprend de nombreuses pauses. Vous profiterez de très belles aires de repos. Divers endroits pour pique-niquer sont également envisageables pour cette descente de 45 km. Vous passerez deux nuits dans des bivouacs. Souvent, le départ est fixé à 7 h du matin à Voguë ou à Balazuc. Une pause camping à Vallon Pont d’Arc termine la journée. Le deuxième jour, vous rejoignez Gaud. Une autre version prendra carrément 4 jours et trois nuits. Dans cette option longue, vous aurez à finir le périple aquatique à Sauze. La randonnée demande près de 15 heures de pagaie.

Des détails concernant la logistique, l’hébergement et la sécurité

La location de matériel se fait auprès des prestataires. Vous aurez droit à un kayak ou un canoë. Les pagaies et le gilet de sauvetage vous seront fournis. Il n’est pas nécessaire de savoir nager, mais ce serait préférable de ne pas avoir une phobie de l’eau. Un enfant peut participer à la mini-descente. Lors des stops, vous pouvez passer la nuit dans une tente ou dans un mobil home. Plusieurs campings installés près des rives de l’Ardèche accueillent les kayakistes. Il est même envisageable d’avoir une vraie chambre. Le service des prestataires peut inclure la restauration. Les guides vous indiquent le moment et l’endroit pour manger. Pour votre sécurité, il est indispensable d’assister au briefing avant le départ. Il sera par exemple nécessaire de garder une distance de 10 m entre les embarcations. Pour ceux qui comptent rester plus de 4 heures sur l’eau, il vaut mieux lire l’Arrêté préfectoral de navigation sur la rivière Ardèche. C’est l’équivalent du code de la route fluviale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *