Les raisons pour lesquelles vous devez subitement annuler votre voyage à seulement quelques jours du jour J peuvent être nombreuses. En effet, on n’est jamais véritablement à l’abri d’un quelconque imprévu. Pourtant, vous avez déjà tout préparé en faisant les réservations nécessaires et en régularisant tous ce qui doit être payé : billets d’avion, hébergement, etc. C’est dans ce type de situation que la souscription à une assurance annulation est nécessaire. En voici les détails.

Les différentes formes d’annulation de vol

Il est possible de différencier les causes de l’annulation de vol en trois grandes catégories. La première c’est lorsque le vol est annulé par la compagnie aérienne. Dans ce type de cas, vous pouvez bénéficier de certaines compensations qui sont mises sous conditions. La seconde c’est lorsque le vol est annulé par le voyagiste. L’obtention d’une compensation ou non dépend essentiellement des clauses présentes dans votre contrat. Enfin, la troisième et la dernière possibilité c’est lorsque le voyageur a manqué son vol ou lorsqu’il l’a tout simplement annulé son séjour. Dans ce type de situation, vous n’avez aucune chance de vous faire rembourser si vous n’avez pas souscrit à une assurance spécifique, notamment l’assurance annulation.

Quelques motifs d’annulation de voyage

Les motifs valables pour pouvoir bénéficier d’un remboursement suite à une souscription à une assurance d’annulation voyage doivent être justifiés. Aussi, il faut qu’ils soient involontaires. Il y a, par exemple, les motifs liés à la santé tels que les complications de grossesse, l’hospitalisation, la maladie, le décès du voyageur ou de l’un de ses proches, la contre-indication d’un médecin, etc. Il y a également les motifs liés au vol ou aux sinistres graves qui ont eu lieu dans le domicile du voyageur, à son lieu de travail ou encore sur la route dans son véhicule. L’annulation du vol peut aussi être due à des raisons administratives telles que la perte des papiers d’identité, le refus de l’obtention d’un visa ou encore les convocations administratives. Pour finir, il a les motifs liés aux activités professionnelles comme l’obtention d’un nouvel emploi, le licenciement, la suppression ou la modification des congés, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *