L’été approche à grands pas, les beaux jours seront bientôt là, vous sentez petit à petit la chaleur du soleil sur votre peau, mais bizarrement, vous n’avez toujours pas pris de décision par rapport à votre destination de vacances. Peut-être parce que les grandes destinations touristiques de France, vous les avez toutes vues, peut-être que vous recherchez des coins moins connus, là où il y a moins de monde, mais jolis, sympathiques, voire fabuleux. Alors, pourquoi pas Conques et ses environs ? Merveilleux, mais discrète, ainsi que vous le souhaitiez…

L’enchantement vous attend à Conques

Vous ne regretterez pas de venir à Conques, car le village est vraiment enchanteur. Comme s’il est tout droit sorti d’un passé moyenâgeux, sans anicroche, dans son entièreté. Dès que vous vous en approchez, vous serez frappé par son merveilleux arc-en-ciel de couleurs, des couleurs authentiques et subtiles, entre l’ocre du calcaire, les glycines, les roses, les schistes gris-bleu et la couleur naturelle du bois des façades. Opération séduction réussie. Impossible de résister à Conques…Puis, ce village possède deux bâtiments de l’art roman d’une beauté incroyable : d’abord l’abbatiale Sainte-Foy puis le Pont des Pèlerins sur le Dourdou, tous deux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il faut dire que l’abbatiale est un vrai chef-d’oeuvre architectural qui mérite l’attention, puis, levez les yeux vers ses vitraux qui sont tout aussi spectaculaire. Toujours dans l’abbatiale, mais dans l’aile sud du cloître, vous pourrez admirer le fameux Trésor de Conques, l’un des 5 trésors européens d’orfèvrerie médiévale. Il s’agit d’ailleurs du seul en France qui concentre autant d’objets venus du Haut Moyen-âge. Vous aurez l’insigne privilège de contempler des reliquaires de grande valeur, dont l’imposante statue de la Majesté de Sainte-Foy. Vous serez absolument envoûté par cette statue recouverte d’or, d’émaux et de pierres précieuses de toutes sortes. Elle est d’une valeur inestimable d’autant plus que c’est le seul exemplaire restant de statue-reliquaire de cette période et surtout, elle est unique en Europe, et vous êtes en train de l’admirer…

A vous les charmes de Conques

Conques doit son nom à sa forme en coquillage, « concha » en latin, ce village tire notamment sa célébrité de l’abbatiale qu’il entoure pieusement. Tout en Conques est charmant, sans fioritures et empli de spiritualité. C’est bien l’une des raisons pour lesquelles il compte parmi les Plus Beaux Villages de France ! Le fait qu’il se love dans un écrin de verdure, qu’il soit une des étapes obligatoires sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, ses ruelles pavées, ses maisons à colombage et ses toitures de lauzes, tout cela contribue à en faire une destination sans pareille, un village d’exception. Si vous décidez de partir pour un séjour à Conques avec vos enfants, vous feriez bien de télécharger le guide « Les petits curieux à la découverte de Conques ». Il s’agit d’un guide qui vous permet de savoir où emmener vos enfants pour que les sorties leur soient amusantes. Autre information à connaître également, si votre séjour tombe entre mai et septembre, l’accès en voiture n’est pas autorisé dans le village. Vous devriez laisser la vôtre à l’entrée du village, dans un parking payant. Tout cela concourt à la préservation d’un environnement sain à Conques et également pour faciliter le déplacement intra-muros.

Comment se rendre à Conques ?

Conques se trouve dans le département de l’Aveyron, il se situe au nord-est de l’Occitanie et à 40 km de Rodez. Pour le rejoindre, en voiture, il faut prendre la D901, au départ de Rodez. À partir de Toulouse, il faudra compter environ 2h30 de trajet par l’A68 jusqu’à Albi, puis, prenez la N88 jusqu’à Rodez. Depuis Montpellier, comptez 2h40 de route en traversant Millau et Rodez. En train, la gare la plus proche est Saint-Christophe, sur la ligne Paris-Rodez et de là, vous avez le choix entre prendre un taxi ou un bus pour vous rendre à Conques. Mais vous pouvez aussi descendre à la gare de Rodez et sauter dans un taxi ou un bus pour arriver au village. En avion, c’est à partir des aéroports internationaux de Toulouse-Blagnac qui est à 180 km de Conques ou celui de Rodez-Marcillac, à 40 km. Oui pour Conques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *