Parmi les milliers d’îles volcaniques de l’Indonésie, Bali impressionne par ses paysages hauts en couleurs,
son peuple accueillant, ses plages paradisiaques ainsi que sa culture fascinante. S’il est vrai qu’il existe de
nombreuses destinations tropicales, cette île indonésienne reste l’une des plus populaires. Cela est
notamment dû à son large panel d’activités proposé à ses visiteurs. Vous allez d’ailleurs retrouver
quelques-unes d’entre elles ci-dessous.

Faire un tour dans la forêt des singes d’Ubud

C’est une réserve naturelle qui se localise en plein centre d’Ubud, dans le village de Padangtegal. Cette
réserve est un véritable havre de paix pour les singes et un lieu sacré pour les habitants du village.
Plusieurs groupes de singes appartenant à l’espèce des macaques crabiers vivent dans la réserve. Il s’agit
d’une sorte de singe à longues queues aux poils gris. Une visite de la réserve donne ainsi la possibilité
d’observer la vie des primates.
Cette expérience fera sans aucun doute le bonheur des amoureux de la nature en voyage à Bali. Il est à
noter qu’il est interdit de nourrir ces animaux. Il faut également faire attention aux morsures puisque ce
sont des animaux sauvages. On y recense aussi plus de 186 espèces de plantes. La réserve abrite
également 3 temples dans la forêt des singes, à savoir le temple Dalem Agung Padangtegal, le temple
Holy Spring et le temple Prajapati.

Partir à l’assaut du mont Batur au cours d’un voyage à Bali

Niché dans la partie nord de l’île des dieux, le mont Batur offre des panoramas exceptionnels sur le lac
éponyme ainsi que sur le mont Agung. Culminant à plus de 1 717 mètres d’altitude, ce sommet est
mondialement connu pour ses spectaculaires levers de soleil. En plus, randonner sur ce sommet fait partie
des activités phares de l’île. L’ascension du mont Batur se fait en général très tôt le matin, c’est-à-dire vers
3 heures afin de s’émerveiller devant le magnifique lever de soleil au-dessus des nuages.
Les randonneurs parviendront au sommet du mont Batur en deux heures environ. Bien que le chemin soit
plus escarpé et rocailleux à la fin du sentier, il est accessible à tous les niveaux de randonneurs. Il est à
noter qu’il est préférable de faire l’ascension en compagnie d’un guide. Quant à la meilleure période pour
faire de la randonnée sur ce sommet, elle se situe entre les mois d’avril et novembre.

Assister aux spectacles de danse traditionnelle

La musique, les danses et le théâtre sont comme des offrandes aux dieux à Bali. Ainsi, ce ne sont pas de
simples spectacles, mais ils racontent les mythes et légendes de l’île. Nombreux sont les spectacles de
danse qui sont organisés sur l’île comme :
• Le legong
Il s’agit d’une danse balinaise dont l’origine remonte au début du XVIIIe siècle. Cette danse
représente le ballet céleste des nymphes. Elle raconte la Grande Guerre des Bhārata
appelée « Mahabharata ». Le legong est exécuté par des femmes d’une grâce remarquable.
Il a lieu dans le palais d’Ubud tous les lundis et samedis à partir de 19 h 30.
• Le barong
Également appelé « danse du Kriss », le barong est une représentation du combat éternel
entre le Bien et le Mal. Le Bien est représenté par la créature mythique Barong, tandis que
le Mal est représenté par la sorcière nommée Rangda. Pour admirer ce fabuleux spectacle,
les voyageurs pourront se rendre dans la province de Sidan à Gianyar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *